Bayview Wildwood

Ontario, yours to discover !

Par Emilie

Quand on parle de l’Ontario on pense souvent à Toronto, les chutes du Niagara et les Mille Iles. Pourtant cette province regorge de coins méconnus qui nous invitent à découvrir une nature sublime et approfondir notre culture du pays.

 

Petersborough

Situé à un peu moins de deux heures de voiture à l’est de Toronto, ce district vous propose des promenades pédestres ou à vélo le long de la transcanadienne.Les plaques tectoniques ont fait de ce coin d’Ontario de vraies montagnes russes qu’il est plus plaisant de descendre que de monter à vélo.

vélo Petersborough

Les côtes raides de Petersborough à vélo – Avril 2017

On peut également parfaire sa connaissance de la culture canadienne en visitant le Musée Canadien du Canot. Celui-ci retrace l’histoire du pays à travers les expéditions des trappeurs en canot et l’évolution de ceux-ci. Une section du musée est consacrée à la culture canadienne du canoë avec de nombreux modèles issus de donation. On peut même y voir les canots construits pour chaque membre de la famille royale.

 

Algonquin Provincial Park

Situé à environ 3h/3h20 au nord de Toronto ce parc est le plus renommé en Ontario est la destination la plus connue en dehors des traditionnelles Toronto et Niagara Falls. Son premier incontournable est le Parc Algonquin, LA destination pour aller faire du canot/camping. Vous pourrez trouver un parcours à votre goût et votre niveau avec des randonnées allant de 1 à 5 jours.

Parc Algonquin

Parc Algonquin – Avril 2017

D’après notre guide la meilleure époque pour y aller est le mois de Juin. En effet malgré les mouches noires et les moustiques c’est la meilleure période pour y voir les orignaux sans se lever à 3h du matin! Ceux-ci très friands des fleurs de nénuphars passent de longues heures dans l’eau à se délecter impassiblement tandis que vous naviguez juste à côté.

Parc Algonquin

En plus de sa faune, le Parc Algonquin offre des paysages et des couchers de soleil de rêve. De nombreux artistes ont permis de diffuser cet engouement pour le parc à travers leurs toiles. Le plus connu d’entre eux est Tom Thompson. Aventurier et contemplateur, il aimait peindre les paysages du nord de l’Ontario, au parc provincial Algonquin. Il fut le premier artiste à s’installer dans le parc en Mai 1912 et y peignit jusqu’à sa mort en Juillet 1917. Cette année le parc a rendu hommage à l’artiste au travers de plusieurs expositions.

Tom Thomson – View from a Height, Algonquin Park

Tom Thomson – View from a Height, Algonquin Park (Automne 1916)

Tom Thomson – Northern Lake (1912)

Tom Thomson – Northern Lake (1912)

La région de Muskoka : ses lacs par milliers

Située quant à elle entre l’Ouest du Parc Algonquin et la Baie Georgienne, la région de Muskoka est un des endroits les plus fréquenté des Ontariens. Les deux districts les plus renommés sont Huntsville et Muskoka Lakes.

Accueillante tout au long des 4 saisons cette région offre des activités pour tous les goûts. Au printemps et l’été vous pourrez vous balader le long des nombreux sentiers de randonnées et profiter des lacs pour vous y baigner. Ce coin regorge tellement de lacs que je l’ai surnommé la région des « Mille Lacs ». Je n’ai pu qu’admirer les photos mais à l’automne ce coin est juste sublime avec les arbres de toutes les couleurs. C’est très romantique.

 

Automne Muskoka

L’hiver district d’Hunstville propose des pistes de ski plutôt praticables par des familles. Les activités traditionnelles sont également proposées entre ski de fond, traîneau à chiens, pêche blanche…

Moins connu le district de Gravenhurst, nous a réservé une véritable surprise. Nous avons séjourné auprès de Port Stanton et y avons découvert un des lieux de villégiatures très couru des Ontariens à la fin du XIXe siècle / début XXe.

Sparrow Station – 1920

Sparrow Station – 1920

De nos jours c’est une station de villégiature toujours gérée par la famille du fondateur, le Capitaine Thomas Stanton.

Port Stanton - Ontario

Port Stanton – Avril 2017

 

Baie Georgienne et Les Blue Mountains

 

A 2h40 de route au Nord-Ouest de Toronto cette région méconnue allie le charme des montagnes à celui plus côtier de la Baie Georgienne. D’aucuns vous diront que les Blue Mountains ne sont que le Whistler de l’Ontario. En partie vrai pour le côté station alpine, la proximité de la baie permet d’ajouter une touche plus balnéaire à la destination.

Baie Georgienne – Ontario

Baie Georgienne – Avril 2017

C’est également une région qui regorge de vergers de pommes. Vous êtes même invités à apprécier la gastronomie locale avec le « Apple Pie Trail » qui vous amène à découvrir les fermes, boulangeries, brasseries et magasins de la région.

Plus précisément Les Blue Mountains est une ville d’activités extérieures que ce soit l’été ou l’hiver. Bien sûr l’hiver les pistes de ski appellent à les descendre mais vous pouvez également profiter des sentiers de raquettes et de patins à glace. Sans oublier un bon spa pour se réchauffer. L’été vous pourrez ainsi partir en randonnée dans les sentiers et profiter des nombreuses plages (privées des hébergements). Sans oublier un bon spa en toute saison pour se remettre d’une journée difficile!

Scandinavian Spa Blue Mountains

Scandinavian Spa

 

Toutes ces découvertes m’ont donné qu’une seule envie, repartir en Ontario pour continuer mon exploration de cette province.A tous ceux qui me diront que l’Ontario c’est bien une seule fois, je leur répondrai par la devise que l’on peut lire sur les plaques d’immatriculation : « Yours to discover » !

Consultez nos programmes de nos voyages en Ontario

Si vous êtes un particulier, rendez-vous dans votre agence de voyage locale préférée et renseignez-vous sur les voyages offerts en Ontario.